Publié dans Être prof, Cycle 3

La lecture suivie: NON! La littérature: oui mais comment?

Ce titre un peu accrocheur a pour but de réagir sur le terme « lecture suivie » qui n’a pas grand sens. Issu d’anciens programmes, il a comme connotation de faire lire juste pour lire, en s’assurant que les élèves avancent ensemble dans le livre. Pourquoi n’est-ce pas cohérent avec les objectifs définis actuellement dans les programmes?

Boy thinking clipart 9 » Clipart Station

L’objectif de l’enseignement de la littérature est de rendre l’élève autonome dans ses lectures, de solliciter des stratégies de compréhension et des structures mentales pouvant s’appliquer à toute lecture.

Les questionnaires? Poubelle!

Les questionnaires peuvent être intéressants lors de rallye-lecture en autonomie, certes, mais pas dans l’enseignement de la littérature. Le but est de faire réfléchir l’élève :

La littérature est également une part essentielle de l’enseignement du français : elle développe l’imagination, enrichit la connaissance du monde et participe à la construction de soi. Elle est donnée à lire et à entendre ; elle nourrit les pratiques d’écriture. Au cycle 3, l’accent est mis sur l’appropriation du texte littéraire par l’élève, en lien avec son expérience, ses lectures, ses connaissances, celles qu’il acquiert dans d’autres disciplines, notamment en histoire.

Bulletin officiel n° 30 du 26-7-2018

Oui, on commence par une référence aux textes officiels afin d’introduire le vif du sujet et de prouver que les questionnaires ne font pas sens:

 

dgdgg

Bulletin officiel n° 30 du 26-7-2018

 

 

Définir les objectifs

  • Jusqu’à quel passage va-t-on dans cette séance? Qu’est-ce qu’on veut amener les élèves à comprendre?
  • Sélectionner un objectif par séance + l’objectif général de la séquence

Changer les modalités 

La lecture

D’une séance à l’autre et d’une étape de la séance à l’autre, il est intéressant d’alterner les modalités de lecture d’un passage (inutile de relire ce qui a été lu en autonomie chez soi ou en classe, lisons uniquement le passage sur lequel nous allons nous focaliser)

  • Qui lit? un élève ? l’enseignant? Plusieurs élèves (si plusieurs personnages)?
  • A qui? Doit-on lire pour un groupe d’élève ou toute la classe? Un seul élève aide-t-il un autre?

Les activités de compréhension

  • Reformulation → utiliser ses mots pour exprimer sa compréhension
  • Anticipation → Que peut-il se passer ensuite?
  • Se mettre à la place d’un personnage → que ressent-il ? Quel est son caractère? Pourquoi fait-il cela? Que ferais-tu à sa place?
  • Des recherches d’indices et une systématisation de la justification: trouve les indices, les phrases qui…. / comment se sent …., quelle phrase te permet de le savoir?

Les modalités de travail

  • Ecrit de travail: recherche sur le cahier de brouillon
  • Les écrits plus aboutis: question sur le cahier du jour ou production d’écrit (imagine la scène du point de vue de …. par exemple)
  • Oral: débat interprétatif
  • Travail sur la langue: sens propre, sens figuré, structure du récit…
  • Relations et mise en réseau avec d’autres œuvres et/ou avec l’art
  • Travail sur l’image (album par exemple, même en cycle 3!) : retirer le texte, imaginer ce qui se dit, ou au contraire n’avoir que le texte… Prendre des indices sur l’image et analyser les couleurs, l’ambiance, le ressenti
  • Alterner oral/écrit/groupe/individuel

Quel outil?

  • Les auteurs, cités en source, proposent une mise en oeuvre de « carnet de lecteur » sous forme de parcours, qui rassemble toutes les traces mises en oeuvre dans l’étude de l’oeuvre littéraire.

Quels livres choisir?

Voici la liste de référence.

Précisons que cela peut s’appliquer aux cycles 2 et 3. pour le cycle 1 des adaptations sont possibles, et il existe les « narramus » qui reprennent cette démarche.

Sources:
François Simon, Annette Schmehl-Postaï et Catherine Huchet, « Le Parcours Problema Littérature : une modélisation de possibles pour l’enseignement-apprentissage de la compréhension-interprétation à l’école primaire », Repères [En ligne], 51 | 2015, mis en ligne le 04 septembre 2015, consulté le 21 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/reperes/915 ; DOI : 10.4000/reperes.915

Auteur :

Deux blogueuses mais surtout amies !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.